Bonjour à toutes et tous, 

Un automne qui s’annonce intéressant, sur tous les plans. Une saison qui invite au retour en soi, à soi, progressivement se retirer du monde extérieur et social, pour mieux retrouver, réinvestir son monde intérieur, intime. C’est le temps du retour à la famille lorsqu’on en a une, des balades en forêt, des bougies, des feux de cheminée, en prévision de temps plus rudes et des nuits plus longues. L’intimité, et ce qui est important et précieux pour nous qui fait qui nous sommes en tant qu’être, est alors à retrouver, explorer, chérir. 

Alors, je vous invite à prendre ce temps justement, ce temps qui est un luxe que peu d’entre nous sont en capacité de s’offrir. Et pourtant, ce temps pour soi, rien que pour soi est une nécessité vitale pour se ressourcer, se nourrir de ce qui est essentiel pour nous. Marcher, respirer, ralentir, sentir, se reposer, dessiner, créer, lire, buller, méditer, participer à un stage, danser, randonner… Un temps seul avec soi. A prendre impérativement, régulièrement. Un temps à prendre à deux lorsqu’on est en couple, impérativement, régulièrement aussi. 

Dans quelques jours, Samhain s’annonce (31 octobre). Une étape importante que cette fête ancestrale et traditionnelle qui annonce la nouvelle année celtique, fête au cours de laquelle nous communions avec la nature, nous rendons hommage aux anciens, ces lignées dont nous sommes issus, nous retrouvons la magie qui est en nous et nous nous émerveillons. C’est le moment de célébrer les cycles de la vie, cette vie qui se renouvelle sans cesse. C’est alors le temps de descendre profondément en nous-même, de rentrer dans l’espace du rêve et du voyage intime, voire chamanique, de faire le tri de ce dont on veut se départir, s’alléger et commencer à rêver à cette vie nouvelle justement, semer ainsi les graines qui germeront au printemps. 

Saisissez ce moment unique pour méditer, prier, célébrer, faire des vœux, regarder les étoiles, sentir les parfums forestiers, ralentir, vivre l’instant présent, tout simplement.

Allumons nos chandelles d’amour, de paix, de douceur, de douceur et de partage.

A bientôt