Plumes d’Inspir

Plumes d’Inspir®, ce sont des petits textes inspirés de l’air du temps, de la magie et de l’émerveillement. Au gré de mes humeurs, des couleurs, des nuages, des murmures discrets, des rêves.

Archétype Rebelle*

Je m’interroge sur retrouver mon énergie, mon audace. Et je tire cette carte. Pourquoi ai-je tiré cette carte ? Elle Ose. Elle ose dire non, faire autrement que le modèle établi et socialement accepté. Elle transgresse, elle défie. Insoumise et insolente, elle est capable de tout pour réaliser son intégrité, son unité. Elle s’affranchit des codes et des représentations. Elle n’en fait qu’à sa tête, en fonction de se ses propres codes et valeurs. Elle se permet. Elle se permet de suivre son cœur et de sortir de sentiers battus. Enracinée dans la trame du monde, elle assume sa voix et la fait entendre si elle en a besoin. « Qui m’aime me suive », et si personne ne suit, c’est ok car elle est fidèle à elle-même et n’a surtout rien à prouver. En plus, elle est cool, ne dépense aucune énergie !

Qu’est-ce que cette carte me dit ? Ben vas-y ! Tu attends quoi ? La St Glin-Glin ? La validation de quelqu’un ? Et de qui donc ? Ta mère n’est plus là. Ton père est ailleurs. Personne ne va te donner son aval ! Tu es seule à décider de ta vie et de comment tu la mènes. Alors fais bien ce que tu veux. Mais que veux-tu ? Du succès ? Moui, éventuellement. Mais au-delà de ça, tu veux faire ce qui te passionne et vivre de tes passions. Réaliser tes envies, voire tes ambitions. Entre cadre et fantaisie, c’est l’euphorie qui là te fait défaut. L’euphorie de la nouveauté et l’audace de la mettre en œuvre. Tes peurs sont encore par trop présentes. Alors passe entre les lignes, glisse entre les interstices, ces espaces discrets, mais bien présents, les entre deux mondes où tu peux écarter les pans qui t’oppressent et t’enferment et enfin respirer librement. Ainsi plus légère, le frémissement d’une idée, le sautillement d’une intuition qui se faufile vers toi et tu saisis alors cette énergie au vol, et alors tu peux foncer car ceci n’est rien que pour toi, ici et maintenant. Vas-y Ose !
*Jeu « Cartes des Archétypes » de Caroline Myss

Solstice

Mère Terre, Toi qui nous fais naître, nous accueilles, nous portes, nous nourris, nous soutiens, puisses-tu, en ces temps de solstice d’hiver, recevoir la semence de nos vœux, tels des graines d’amour et de gratitude, afin de les faire éclore et vivre.
Puisses-tu nous permettre de plonger nos racines jusque dans ton cœur afin que nous nous ancrions et nous érigions debout, aligné dans notre puissance les mains tendues vers les étoiles et les cieux.
Puisses-tu nous porter dans nos projets en distillant sagesse et justesse jusque dans nos moindres pensées, intuitions et ressentis.
En ces temps d’obscurité, nous t’offrons nos lueurs, nos lumières, nos bougies, nos louanges afin de te rendre hommage car tu restes toujours Celle qui Nous Aime inconditionnellement et que nous honorons de tout notre cœur.

Un brin de nature

Un brin de nature est caché dans ma tête. Un brin de nature dans laquelle la folie des pousses, des couleurs, des saveurs et des parfums enivre tout visiteur et fait naître en son cœur joie sans mélange et sans partage. Parce que voyez-vous cette expérience est d’une intimité qui ne peut être révélée qu’aux être qui peuplent ces espaces d’autres dimensions. Alors, je salue bien humblement ces créatures magiques et facétieuses qui m’accueillent volontiers dans leur monde. Je ris, je danse, je chante avec elle la beauté et la vie du monde. C’est un bien précieux moment dans ce brin de nature qui est en moi que je m’offre en de trop rares occasions.

Capture

La forêt humide dégage une jolie vapeur qui s’élève et dévoile progressivement les habitants, les troncs bruns, les branches décharnées, les feuilles ocre ou rouille encore accrochées. Le voile se lève et avec lui, un timide rayon de soleil tente de percer afin de rejoindre le sol jonché. Un instant magique où dans la lumière volète poussière, insectes et qui sait, de minuscules fées. Je reste ainsi, je souffle suspendu, dans l’attention de ce qui émerge en moi d’un tel spectacle. Un infini respect et une douce joie d’être un témoin privilégié et émerveillé du cadeau qui m’est fait. Je soupire sans bruit.

Créativité

A l’instar de Pablo Picasso qui « mets dans mes tableaux tout ce que j’aime », je mets dans mes créations tout ce qui m’anime, me fait traverse, me fait vibrer. Formes, couleurs, découpages, coloriages, collages, feutres, peintures, crayons, pastels, tout est bon à passer entre mes mains pour se voir déposé, agencé, fixé dans des pages auparavant aussi blanches qu’accueillantes. Je peux y passer des heures, comme une méditation. Un temps suspendu hors de l’ordinaire. Un moment magique rien qu’à moi, avec moi, face à moi. Et voir apparaître peu à peu une composition, une manifestation de ce qui m’habite est toujours un cadeau, une surprise, une révélation. J’ai cette soif régulière, tendue et inextinguible de mettre au monde mes images intérieures, afin de pouvoir les contempler. Ravissement, émotion de ce qui éclot et est offert. Gratitude.

Intuition

Sagesse du fond des âges qui affleure, m’effleure, me caresse et me pénètre. Délicatesse d’un toucher de plume qui éveille mes perceptions, mes capteurs. J’ai juste à saisir cet instant suspendu, capter l’effluve, le parfum, l’idée, l’image, la sensation, le message, cueillir comme on cueille un bouton dans sa promesse de fleurissement.
Quel bonheur d’être ainsi un réceptacle précieux et vivant de cette Sagesse, de ces murmures et chuchotements qui effleurent mon âme et guident, pour peu que j’y prête attention, mes pas et mes décisions. Gratitude ainsi de me mettre en silence pour tendre l’oreille et écouter ce qui est sussuré de si fin et subtil. Je me laisse toucher, saisir, affecter, imprégner de cette si douce voix. Quelle est-elle ? Est-ce la voix de mes guides ? La voix de l’univers ? D’une Conscience Universelle ? Je ne sais, mais humblement je m’incline et j’accepte.

Mystère

Mystère, ce qui est caché, n’apparaît pas au regard, aux sens, à la conscience immédiate. Ce qui est caché, dérobé aux recherches simples et trop rapides. Ce qui est malgré tout attirant, suscite curiosité, un mouvement pour soulever le voile, déplacer ce qui masque et laisser apparaître un autre voile, un autre masque, une nouvelle épreuve, un nouvel écran. Afin d’éprouver notre ténacité, notre foi, notre pugnacité. Le découragement guette, le désabusement est proche. Et par là-même, le lâcher prise peut s’opérer. Quelque chose peut basculer, s’inverser, s’ouvrir telle une boîte à secrets dont il faut saisir les mécanismes successifs afin qu’au terme de la recherche, de la manipulation, un déclic survient et libère alors ce qui était caché, dissimulé. Tout mystère suscite convoitise, parfois rivalité et il appartient peut-être au plus pur, au plus ingénu ou au plus malin d’en découvrir le chemin, les traces, les petits cailloux semés par une Intelligence Supérieure et bienveillante. L’audacieux, le persévérant, l’émerveillé saura alors repérer et saisir cette incroyable découverte, la tenir et la regarder sous tous ses aspects, la faire tourner entre ses mains. Et surtout il est possible qu’au-delà du révélé se cache encore quelque chose d’encore plus précieux, plus mystérieux, une impression que quelque chose est encore à être dévoilé. Un compartiment secret dissimulé au fond d’un tiroir. Chaque découverte apporte une clé qui permet d’ouvrir une nouvelle porte, un nouvel inattendu, une profondeur insoupçonnée. Et le chercheur émerveillé doit alors lutter contre son impatience et son avidité. Il doit s’arrêter encore, recouvrer son souffle et ses esprits. Et reprendre son bâton de pèlerin pour poursuivre son chemin. Car en fait, de mystère en mystère, il se découvre progressivement lui-même. Quoi de plus grand et merveilleux !

La magie est un choix, un engagement vis-à-vis de moi-même et de la vie de la chercher et la vivre à chaque instant. Du moins je fais de mon mieux. Ici, je vous partage ces instants.

Carlotta