La formation en sexothérapie

Formation Médiation – Thérapie – Sexualité

Appréhender cette dimension fondamentale avec simplicité et fluidité

Du 12 au 14 mars 2025 à Aix en Provence

En thérapie comme en médiation la question sexuelle semble omniprésente, même si souvent évitée voire dissimulée. En effet l’être humain, en matière de sexualité, est confronté à un paradoxe et une contrainte existentielle. La sexualité pour l’humain est fondamentale. Nous sommes nés avec un sexe, nous avons été conçus dans une rencontre de deux sexes (ou de deux gamètes). Nous sommes tous des êtres sexués et vivons dans une société sexualisée où tout est sexué et sexuel. Nous, humains, ne pouvons y échapper, cela fait partie de nous. C’est une « contrainte existentielle » dans la mesure où nous pouvons difficilement faire sans elle car elle est inscrite dans notre nature, ne serait-ce que pour en perpétuer l’espèce.

Si la sexualité est d’abord un espace de rencontre de soi avec soi et d’intimité. C’est également un espace de rencontre de deux êtres dépositaires de leur histoire, leurs émotions, leurs croyances, leurs difficultés. C’est ainsi que se joue, souvent inconsciemment et à l’insu de chacun — dans la relation et l’intimité — ce que nous sommes vraiment, créant parfois des heurts, des télescopages, des nœuds semblant parfois inextricables.

Notre manière d’être au monde, aujourd’hui et à chaque instant, est issue de toutes nos expériences, nos traumas, nos fractures, nos blessures (physiques, émotionnelles), nos ressentis, nos sensations. Elle résulte de tous les impacts des événements et des situations sur notre corps, notre cœur, notre psyché. Ainsi notre sexualité parle de notre vie, de notre manière d’être au monde et d’être en contact avec les autres. A l’inverse, notre manière d’être au monde et d’être en contact impacte nos relations intimes et sexuelles.

Objectif de la formation :

  • Accueillir, regarder et de comprendre ce qui se passe quand la sexualité surgit dans l’espace,
  • Entendre pour accompagner au mieux les clients lorsqu’ils témoignent d’une difficulté, d’une souffrance en lien avec ce terrain souvent sensible pour eux-mêmes comme pour le praticien/médiateur,
  • Gérer l’impact que cette question peut susciter chez le praticien/médiateur, l’aider à le métaboliser et le ramener dans le champ le cas échéant,
  • Utiliser des connaissances sur les fondamentaux de la sexualité humaine pour les rendre plus familiers de la matière et « crédibles » auprès de leurs clients.
  • Savoir orienter vers un sexologue ou sexothérapeute le cas échéant

Modalités :

Date : du 12 (14h) au 14 mars (16h30) 2025.

Tarif : • à définir (si prise en charge OPCO)
            • à définir (si paiement individuel)

Lieu : Puyricard (13)

Programme :

  • Introduction Sexualité et Santé sexuelle
  • L’anthropologie du thérapeute. Qui suis-je ?
  • Repères sur la sexualité humaine : la normalité et les paraphilies
  • Les croyances
  • Le Pentagramme de Serge Ginger
  • Les motivations sexuelles
  • La question du désir et du plaisir
  • Les pratiques sexuelles
  • Le Self et Cycle du contact
  • Le cycle de réponse sexuelle de Charles Gellman
  • Les différences hommes/femmes dans les comportements sexuels
  • La notion d’intelligence sexuelle
  • Introduction aux troubles sexuels
  • La place de l’imaginaire érotique
  • La relation, le couple
  • Les difficultés sexuelles et leur impact
  • L’érotisme et le désir
  • L’intimité
  • Echanges autour de l’infidélité

 

Depuis 2015, je forme des thérapeutes et professionnels de santé et de la relation d’aide à un corpus multidimensionnel sur la sexualité humaine et à l’accompagnement de ses difficultés.

Carlotta Munier – Aix en Provence

Gestalt-thérapie – Sexothérapie – Thérapie de couple

EMDR – Supervision – Formation

« La santé sexuelle fait partie intégrante de la santé, du bien-être et de la qualité de vie dans leur ensemble. C’est un état de bien-être physique, émotionnel, mental et social en relation avec la sexualité, et non pas simplement l’absence de maladies, de dysfonctionnements ou d’infirmités. La santé sexuelle requiert une approche positive et respectueuse de la sexualité et des relations sexuelles, ainsi que la possibilité d’avoir des expériences sexuelles agréables et sûres, sans contrainte, discrimination et violence.
Pour atteindre et maintenir un bon état de santé sexuelle, les droits sexuels de tous les individus doivent être respectés et protégés. »

OMS Europe

« La question sexuelle est omniprésente. De plus en plus d’ouvrages sur le thème, de sites informatifs et pédagogiques, tentent d’apporter des réponses, des solutions aux troubles et questionnements sexuels. D’autant qu’aujourd’hui, la performance s’étant érigée en dogme, voire en diktat, elle est exigée et vérifiée, et devient génératrice d’une immense angoisse à laquelle doit faire face un nombre grandissant d’individu, hommes et femmes. C’est pourquoi, dans un contexte sociétal troublé, davantage de personnes viennent consulter pour des troubles sexuels et les cabinets de sexologie/sexothérapie sont pleins.»

Carlotta Munier

accueil » Supervision et Formation » La formation en sexothérapie